1961-1974 : le Portugal de Salazar face aux mouvements de libération des peuples colonisés – par Joachim Furtado

“La Guerre” est une série documentaire où l’auteur entend décrire au cours des épisodes ce qu’a été la guerre (dans ses aspects militaires, politiques et sociaux) qui, entre 1961 et 1974, a opposé les forces armées portugaises et les mouvements de guérilla qui luttaient pour l’indépendance de l’Angola, du Mozambique et de la Guinée, territoires alors sous administration portugaise. Un conflit que les Africains ont qualifié de guerre de libération nationale, et les Portugais de guerre d’outre-mer ou de guerre coloniale. L’auteur fonde la structuration du travail sur quelques piliers fondamentaux : films, photographies et documentation de l’époque (consultés de manière exhaustive, les principaux acquis disponibles); entretiens avec les protagonistes du conflit, militaires et civils, africains et portugais (plus de deux cents témoignages ont été enregistrés); reportages dans des lieux particulièrement significatifs de la guerre (avec la présence et la rencontre entre eux de Portugais et d’Africains, anciens combattants); reconstitution graphique de certains des principaux épisodes militaires qui ont marqué le conflit. Le recours à des enregistrements radiophoniques de l’époque a permis de compléter des images jusqu’alors limitées dans leur expression. Les documents recueillis ont permis de découvrir et d’approfondir un grand nombre de documents et de replacer ces documents dans leur contexte, notamment les films. D’autre part, en ce qui concerne les témoignages, l’objectif du projet a été favorisé par le fait que plus de trente ans se sont écoulés depuis la fin du conflit, ce qui s’est traduit par une plus grande disponibilité de la part des personnes interrogées, pour aborder des sujets traumatisants comme ceux que la guerre implique. L’auteur cherche à relater le conflit au rythme auquel il s’est déroulé à la fois en Angola, en Guinée et au Mozambique, de sorte que chaque épisode prend en compte toujours plus d’un des territoires.

La série compte 41 émissions. En voici les 13 premières

Laisser un commentaire